Renault a levé le voile sur sa nouvelle stratégie de cinq ans intitulée « Drive the Future », qui comprend l’introduction de huit véhicules électriques et 12 hybrides.

Renault vise une croissance de ses ventes de plus de 40%, à plus de 5 millions de véhicules chaque année, contre 3,47 millions d’unités vendues en 2016.

L’objectif du constructeur est de faire croître ses revenus annuels à 70 milliards d’euros d’ici 2022. L’entreprise espère réussir grâce à une présence élargie en Russie et en tirant parti des nouvelles opportunités en Chine, au Brésil, en Inde et en Iran.

Drive The Future s’appuiera sur la base du dernier plan du Groupe Renault, « Drive the Change », qui a entraîné une croissance et un bénéfice d’exploitation records, des synergies accrues grâce à l’alliance avec Nissan, plus d’autonomie, une combinaison de produits élargie et un leadership dans les véhicules zéro émission en Europe.

Le plan comprendra également des investissements dans la numérisation dans toutes les parties de l’entreprise, le recrutement de nouveaux talents et le développement de compétences. On s’attend à ce Renault améliore sa compétitivité industrielle, réduise son empreinte carbone et améliore sa durabilité tout en tirant parti de sa R & D. Des économies d’échelle au niveau mondial pour Renault-Nissan-Mitsubishi, la plus grande alliance automobile au monde, sont également attendues.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here