Selon l’association, cette réglementation devrait être distincte de la réglementation existante sur les carburants alternatifs (AFID).

Dans une lettre ouverte adressée à la Commission européenne, ChargeUp Europe, une association de fournisseurs européens d’infrastructures de recharge, demande un nouveau règlement autonome pour les infrastructures de recharge des véhicules électriques.

Les approches nationales actuelles sont considérées par l’association comme une menace majeure pour le développement d’infrastructures adéquates. En l’absence d’un tel “règlement sur l’infrastructure de recharge des véhicules électriques” (CIR), le risque de “perdre l’élan dans la lutte contre le changement climatique” augmenterait, selon ChargeUp Europe. L’association critique également le fait que la directive sur les infrastructures de carburants alternatifs (AFID) n’a pas été suffisamment mise en œuvre par les États de l’UE. Selon ChargeUp Europe, la nouvelle réglementation devrait résulter de la révision prochaine de l’AFID.

La lettre est adressée à Frans Timmermans, vice-président exécutif pour le marché vert européen, au commissaire aux transports Adina Valean, au commissaire au marché intérieur Thierry Breton et au commissaire à l’énergie Kadri Simson, mais elle s’adresse également aux chefs d’État et de gouvernement de l’UE. Les entreprises réunies au sein de cette association de lobbying craignent qu'”un patchwork de réglementations nationales, un manque d’interopérabilité des exigences techniques et des modèles de planification politique incohérents” ne ralentissent l’introduction des voitures électriques, alors qu’elles viennent à peine de prendre leur essor en 2020.

“Les investisseurs ont besoin de certitude et les conducteurs doivent pouvoir voyager partout en Europe en toute confiance”, déclare Christopher Burghardt, président de ChargeUp Europe et directeur général de ChargePoint. ” Un marché unique pour les investissements dans les infrastructures de VE n’existe tout simplement pas aujourd’hui. Il est clair que nous avons besoin d’une approche plus forte et plus cohérente au niveau de l’UE. ”

Comme le demande l’association, le nouveau règlement devrait “former le noyau d’un régime de gouvernance européen dédié aux infrastructures de recharge des VE”. Cela devrait inclure des règles sur la recharge, une méthodologie claire pour les plans de déploiement et la façon dont les programmes de financement des États membres peuvent être supervisés au niveau de l’UE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.