A l’orée d’un décollage à grande échelle, le véhicule électrique stimule les équipes de recherche et développement des entreprises. L’actualité fourmille donc d’innovations pour accompagner le développement de la mobilité électrique. Ces dernières semaines ont ainsi vu la présentation d’une borne de recharge rétractable, pensée pour ne pas encombrer les trottoirs, des révélations sur les améliorations à venir des batteries Lithium-Ion (enfin sans cobalt?), l’officialisation d’une nouvelle voiture au toit photovoltaïque, et l’annonce, par Renault, d’une future voiture électrique low cost pour le marché européen.

Toutes les indicateurs montrent que l’avenir de l’automobile est bien à l’électrique. Dans le monde entier, des chercheurs travaillent à améliorer, par des innovations, l’ensemble de la filière électrique (véhicules, batteries, bornes de recharge). Retour sur quelques annonces marquantes de ces dernières semaines.

Urban Electric Networks présente une borne de recharge rétractable

Au Royaume-Uni, la société Urban Electric Networks est parti du constat que 8 millions de véhicules stationnaient tous les jours dans la rue, faute de disposer d’une place de parking en intérieur. La start-up s’est alors demandé comment anticiper la possible électrification de ces véhicules.

En effet, équiper les trottoirs de borne de recharge peut poser de sérieux problèmes logistiques. Au-delà des cas où les trottoirs ne sont, tout simplement, pas assez larges pour pouvoir en installer une, une borne occupe beaucoup d’espace, et pourraient gêner les piétons.

« Une solution évolutive pour 190 millions de places de stationnement » en Europe

D’où l’idée de Urban Electric Networks Ltd, qui a conçu une borne de recharge rétractable. Baptisée UEone, elle peut disparaître sous terre quand elle n’est pas utilisée, sur le principe des bornes bloquant ou libérant l’accès à des voies privées. Sachant que la recharge des VE a surtout lieu la nuit, la solution permet de ne pas gêner les passants (et même les automobilistes) quand aucune recharge n’est en cours.

vehicule electrique dernieres innovations - Les Smart Grids

La start-up est en pleine recherche de financement pour déployer sa solution, déjà opérationnelle, au niveau industriel, et l’installer au Royaume-Uni. Mais Urban Electric Network voit loin, et lorgne sur un marché européen considérable : « les plateformes de recharge pop-up offrent une solution évolutive pour plus de 190 millions de places de stationnement dans les rues des villes européennes, permettant ainsi aux personnes ne disposant pas de place de stationnement hors rue de pouvoir prétendre posséder et recharger un véhicule électrique proche de chez eux », expose le co-fondateur d’Urban Electric Olivier Freeling-Wilkinson.

Vers des batteries Lithium-Ion pour VE sans cobalt ?

Du coté des batteries, une bonne nouvelle est venue d’Outre-Atlantique. Jeff Dahn, pionnier et spécialiste des batteries Lithium-Ion, a été engagé par Tesla pour améliorer les batteries de la firme. Il vient d’annoncer que le constructeur travaillait à produire des accumulateurs sans aucun cobalt, ce métal rare à l’approvisionnement problématique.

Le taux de cobalt a déjà fortement baissé, mais les équipes de recherche de Tesla estiment réaliste de s’en passer totalement. Cette disparition d’un composant onéreux fait partie des raisons qui poussent Jeff Dahn à estimer que le coût des batteries Lithium-Ion va continuer de chuter dans les années à venir. Il estime ainsi qu’à moyen terme, le coût de fabrication d’une batterie pour VE sera de 100 dollars (89 euros) le kWh.

Le prix des batteries pourrait fondre comme neige au soleil

Cela aurait un impact considérable sur le prix des véhicules électriques. Le tarif d’une Model S pourrait fondre de 20 000 à 30 000 euros. La batterie d’une voiture citadine ne coûterait plus qu’entre 1 000 et 1 5000 euros.

Au-delà d’un prix à l’achat plus intéressant, cela effacerait une grande crainte des consommateurs, à savoir le coût du remplacement de la batterie. Il ne serait alors pas plus onéreux que le remplacement d’un embrayage ou d’un échappement catalytique sur un modèle thermique équivalent.

Un toit photovoltaïque adaptable à tous les VE

Retour en Europe, au salon automobile de Francfort, qui s’est tenu début septembre 2019. La start-up Fraunhofer y a présenté un toit photovoltaïque pour véhicule électrique. Il se distingue du concept de la Lightyear One, qui équipe le maximum de surface de la voiture de panneaux photovoltaïques bien visibles et à l’efficacité maximale.

Le but est de faire oublier cet équipements, et de le fondre dans le design de la voiture. Le panneau photovoltaïque de Fraunhofer est ainsi constitué de 366 cellules photovoltaïques en silicium monocristallin d’une puissance nominale de 210W/m² superposées et interconnectées grâce à un adhésif conducteur – qui lui offre une efficacité de 2% supérieure à un panneau classique.

vehicule electrique dernieres innovations - Les Smart Grids

Il est, surtout, recouvert d’un revêtement en verre qui le rend parfaitement invisible. En ne réduisant l’efficacité des cellules que de 7%. L’ensemble permet de gagner 10 kilomètres d’autonomie par jour durant une journée d’été.

Renault envisage de sortir en Europe une voiture électrique à 10 000 euros

Dernière annonce, toujours à Francfort : Thierry Bolloré, directeur général du groupe Renault, a révélé que le constructeur travaillait à développer des véhicules électriques plus abordables : “Tout le monde ne peut pas mettre le prix des véhicules électriques qui sont sur le marché aujourd’hui. Tout le monde travaille sur des voitures haut de gamme, mais l’élément-clé est que nous avons besoin d’avoir une mobilité électrique accessible”, a-t-il précisé.

vehicule electrique dernieres innovations - Les Smart Grids

Le groupe a lancé en Chine une petite voiture citadine électrique à prix réduit, la City K-ZE. En fonction du succès rencontré, il envisagerait de la commercialiser en Europe, à un tarif ne dépassant pas les 10 000 euros. Ce qui serait une petite révolution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.