La ville de Paris a mis deux minibus électriques EZ10 d'EasyMil en service ce lundi 23 janvier en espérant que la technologie permettra de renforcer la lutte contre la pollution atmosphérique chronique et la congestion du trafic routier dans la capitale.

La capitale suffoque

Depuis ce lundi, les navettes autonomes relient les gares de Lyon et Austerlitz à Paris. Les véhicules guidés par GPS ont été conçus par une jeune société basée à Toulouse, EasyMile.

Ces véhicules peuvent transporter jusqu'à 12 passagers, six assis, six debout, et ce, sept jours par semaine jusqu'à début avril, date à laquelle ce processus de test s'achèvera pour laisser place aux conclusions.

Les fonctionnaires municipaux parisiens affirment que la capitale souffre de la pollution de l'air, et la situation serait même devenue assez extrême, c'est pourquoi un tel dispositif a été mis en place. En espérant que d'autres initiatives suivent.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here