Voltalia, acteur international des énergies renouvelables, remporte les deux projets qu’il a présentés lors du 7ème appel d’offres lancé par le gouvernement français. Le taux de réussite est de 100% pour Voltalia en France sur les appels d’offres pour des projets éoliens, après ses succès à Argenteuil-sur-Armançon et Sarry.

70 mégawatts répartis sur deux clusters

Le premier projet appelé ” Rives Charentaises ” est situé à la fois dans les départements de la Charente et de la Vienne (Région Nouvelle Aquitaine). Le pôle est composé de 19 éoliennes totalisant 38 mégawatts de puissance installée dont 14 mégawatts lauréats du dernier appel d’offres (contrat de vente d’électricité de 20 ans) qui s’ajoutent aux 24 mégawatts éligibles au tarif réglementé (20 ans). Des solutions de crowdfunding sont également envisagées pour ce projet. Elles permettront aux citoyens locaux d’investir dans le projet, notamment pour financer les dernières études avant le début de la construction.

Le second projet appelé ” Laignes ” est situé en Côte d’Or (région Bourgogne-Franche-Comté). Le cluster est composé de 10 éoliennes totalisant 32,4 mégawatts de puissance installée dont 14,4 mégawatts lauréats du dernier appel d’offres (contrat de vente d’électricité de 20 ans) qui s’ajoutent aux 18 mégawatts éligibles au tarif réglementé (20 ans).

La réalisation du projet des ” Rives Charentaises ” contribuera à l’ambition de Voltalia pour 2023, tandis que celle de Laignes interviendra plus tard.

Une compétitivité renforcée

Ce succès a été obtenu lors de la septième période de l’appel d’offres français sur l’éolien terrestre lancé par le ministère de la Transition écologique. Il met en lumière l’expertise des équipes de Voltalia dans le développement de projets compétitifs. Voltalia s’était déjà distingué lors du dernier appel d’offres éolien en remportant deux projets, à Argenteuil-sur-Armançon, 24 mégawatts, et à Sarry, 22 mégawatts, tous deux situés dans l’Yonne (Région Bourgogne-Franche-Comté), à moins de 30 kilomètres du pôle de Laignes qui bénéficiera ainsi d’économies d’échelle pour sa maintenance.

“Ces deux nouveaux succès confirment la ténacité de nos équipes de développement de projets malgré l’instabilité actuelle liée à la crise sanitaire “, commente Sébastien Clerc, PDG de Voltalia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.