Le pays du soleil levant est à la pointe de la mobilité électrique : Mitsubishi vient de lancer la première offre « tout-en-un » destinée aux particulier pour installer une solution Vehicle-to-Home (V2H) chez eux. Pour l’heure réservée aux acheteurs d’un modèle spécifique, elle associe VE, borne de recharge bidirectionnelle, panneaux photovoltaïques, batterie domestique et logiciel de pilotage intelligent. Pour installer un véritable mini smart grid chez soi ! Dans le même esprit, la nouvelle a Toyota Prius 4 hybride est compatible avec une borne de recharge V2H.

Certes, la France n’est pas concernée. Et elle ne le sera sans doute pas dans l’immédiat, tant pour des raisons réglementaires qu’à cause des tarifs de l’électricité, particulièrement bas dans l’Hexagone.

Mais le Japon et plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, peuvent d’ors et déjà bénéficier d’une solution V2H. Une technologie qu’on pensait réservée aux démonstrateurs voici encore quelques mois. Comme une preuve que la révolution de la mobilité électrique est bel et bien en marche.

Le Japon à la pointe du V2H

Sur cette question du V2H, les constructeurs japonais sont clairement à la pointe. Sur le V2G, qui fonctionne sur le même principe mais à l’échelle d’un quartier ou d’une ville, Nissan, Renault, Mitsubishi ou Toyota se partagent les expérimentations les plus concluantes. Mais ce sont les deux derniers constructeurs cités qui viennent de proposer les premières offres commerciales des V2H.

La plus complète est celle de Mitsubishi. Elle est baptisé Dendo (« Den » signifie « électricité » et « Do » signifie « conduite » en japonais) Drive House, et part du principe simple que, au-delà des questions environnementales, le coût de l’électricité ne fera qu’augmenter dans les années à venir, là où celui des panneaux photovoltaïques (PV) va continuer de baisser. Encourager les acheteurs d’un véhicule électrique ou hybride à s’équiper également de PV semble non seulement cohérent mais raisonnable.

v2h offres commerciales mitsubishi - Les Smart Grids

La Dendo Drive House, la solution clé en main V2H de Mitsubishi

La Dendo Drive House est réservée, à son lancement, aux acheteurs de l’Outlander PHEV, le SUV hybride de Mitsubishi. Elle est pensée pour produire, stocker et partager de l’électricité.

Dans le détail, l’offre comprend, outre le véhicule :

  • des panneaux photovoltaïques à installer sur le toit de la maison
  • une batterie de stockage d’électricité stationnaire, pour compléter les capacités de la batterie du VE
  • un chargeur bidirectionnel, qui peut tout aussi bien recharger la batterie de l’Outlander avec l’électricité du réseau que fournir de l’énergie à ce même réseau
  • un système de gestion de l’énergie domestique HEMS (Home Energy Management System), qui pilote en temps réel le mini smart grid que forme cet ensemble.

v2h offres commerciales mitsubishi - Les Smart Grids

Le tout permet donc d’optimiser en temps réel l’énergie produite et consommée par l’ensemble du foyer, véhicule compris. De jour, quand le soleil brille, les PV peuvent alimenter la maison en électricité, mais aussi remplir la batterie stationnaire, et celle du VE s’il est branché. Le soir, quand le soleil vient de se coucher, moment du pic de consommation électrique, les deux batteries (stationnaire et du véhicule) prennent le relai. L’électricité stockée peut même être vendue sur le réseau, au moment où ce dernier en a le plus besoin, et où les tarifs d’achat sont les plus avantageux.

Pilotage du stockage, pour faire des économies, et unité de secours en cas de coupure

De la même façon, l’HEMS, recevant des signaux du réseau local, peut choisir d’utiliser l’électricité disponible sur ce dernier si elle est produite en abondance, même quand les PV en produisent. Dans ce cas, l’HEMS choisit de consommer l’électricité (peu chère) du réseau et de stocker celle que produisent les PV. L’ensemble de ces dispositifs permettent aux utilisateurs de faire de solides économies.

v2h offres commerciales mitsubishi - Les Smart Grids

Autre avantage : cela assure à la maison une véritable autonomie. Si, vu de France, le fait de disposer d’une unité de secours ne présente que peu d’intérêt, les coupures électriques étant excessivement rares, dans des pays comme le Japon, sujet à de réguliers typhons qui plongent des quartiers entiers dans le noir, l’idée est séduisante. Les PV permettent de ne pas dépendre du réseau pour son alimentation électrique. Mieux, la batterie de l’Outlander PHEV, chargée à bloc, peut à elle seule couvrir les besoins électriques d’une maison pendant une dizaine de jours, hors chauffage électrique.

Toyota rentre aussi dans la danse du V2H

Le coût total d’investissement du système, hors achat du véhicule, est estimé entre 20 000 et 25 000 euros. Il comprend l’achat du chargeur bidirectionnel, de la batterie de stockage domestique, des panneaux photovoltaïques, du système de gestion de l’énergie domestique HEMS, et la différence entre le prix d’achat d’un Outlander essence et sa déclinaison hybride rechargeable. Ce coût peut être amorti en 6 ans dans les pays où le tarif d’achat de l’électricité produit par les particuliers est le plus élevé. La Dendo Drive House est déjà disponible au Japon, et dans une poignée de pays européen, dont l’Allemagne.

Pratiquement au même moment, Toyota dévoilait les nouveautés de sa nouvelle Prius 4 hybride. Le véhicule est notamment désormais compatible avec la borne V2H développée par Denso, et disponible au Japon. Cette borne permet une recharge rapide du véhicule, en 1h30 chrono, mais elle peut aussi alimenter la maison via la batterie du véhicule, en période de pointe de consommation notamment. Un logiciel de pilotage assure les arbitrages entre les différentes utilisations possibles de l’électricité (celle du réseau, celle stockée sur la batterie). L’ensemble peut également être relié à des panneaux photovoltaïques et à une autre unité de stockage, pour retrouver le même type de configuration que la Dendo Drive House.

v2h offres commerciales mitsubishi - Les Smart Grids

Ces deux initiatives sont en tous cas d’excellents indicateurs d’une bascule mondiale de la voiture thermique vers les solutions électriques ou hybrides. Elles montrent que les technologies ad hoc existent et sont déjà commercialement viables.

1 COMMENTAIRE

  1. A mon sens beaucoup trop cher pour être acceptable et se justifier, comme dit dans l’article, hors situations extrêmes (au Japon, coupures éventuelles dues aux tremblements de terre également) !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.