Kallista Energy a acquis 180 MW de capacité de production d’énergie renouvelable en France et en Allemagne auprès du fonds d’infrastructure DIF Infra Yield 1.

L’acquisition comprend 15 parcs éoliens et solaires, provenant du fonds qui est géré par DIF Capital Partners.

Le portefeuille acquis comprend cinq parcs éoliens opérationnels et trois parcs solaires (90,2 MW) en France, qui viennent s’ajouter au portefeuille existant de 20 parcs éoliens déjà exploités par le groupe.

Avec les sept parcs éoliens opérationnels en Allemagne (89,5 MW), cette opération permet à Kallista Energy de faire son entrée sur le marché solaire européen et sur le marché éolien allemand.

Avec cette nouvelle acquisition, le portefeuille de projets installés de Kallista passe à 425 MW, répartis sur 36 parcs éoliens et solaires en France, aux Pays-Bas et en Allemagne.

En outre, aux Pays-Bas, Kallista Energy a récemment acquis une participation de 40 % dans le parc éolien de Krammer, un parc éolien terrestre de 102 MW, et s’apprête à mettre en service le parc éolien de 32 MW d’Oostflakkee.

Le président de Kallista, Frédéric Roche, a déclaré : ” Cette acquisition marque trois étapes importantes pour Kallista Energy : le déploiement de nos activités en Allemagne, notre diversification dans le solaire et la consolidation de nos activités en France “.

” Ces 180MW supplémentaires vont nous permettre de générer encore plus d’économies d’échelle pour fournir une électricité renouvelable la plus compétitive possible.

“Avec le soutien de ses actionnaires institutionnels, Kallista Energy va poursuivre son développement en Europe pour accélérer la transition vers les énergies renouvelables et la mobilité électrique.

“Nous sommes très heureux de conclure cette transaction avec DIF et nous tenons à remercier toute leur équipe pour la relation de confiance dans laquelle se sont déroulées nos discussions.”

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.