Rome, une des villes les plus embouteillées d’Europe qui abrite des milliers d’anciens monuments menacés par la pollution de l’air, prévoit d’interdire les voitures diesel dans son centre-ville d’ici 2024, a annoncé la maire de la ville, Virginia Raggi.

La maire de Rome a annoncé sa décision sur sa page Facebook ce mardi 27 février, en affirmant : « Si nous voulons intervenir sérieusement, nous devons avoir le courage d’adopter des mesures fortes. »

Ses commentaires font suite à une récente décision du tribunal fédéral allemand selon laquelle les villes pouvaient désormais interdire les voitures diesels les plus polluantes de leurs rues.

Environ deux tiers des 1,8 million de nouveaux véhicules vendus en Italie l’année dernière étaient des diesel, selon les données de l’industrie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here