L’Etat de l’Illinois, aux Etats-Unis, a pris depuis 2011 le virage des réseaux intelligents, avec la claire volonté d’augmenter largement la part des énergies renouvelables dans sa production d’électricité. Un plan pour l’instant couronné de succès mais qui pose des questions en terme de sécurisation des données, face aux cyberattaques qui se multiplient ces derniers mois.

A la fin du mois de mars 2017, la création d’un « Bureau de la cybersécurité et de la gestion des risques » a été annoncé par la Commission du Commerce de l’Illinois (ICC), l’organisme qui réglemente l’énergie ainsi que les entreprises de services publics de gaz naturel, de télécommunications, d’eau et d’égout dans l’Etat de l’Illinois, aux Etats-Unis.

Premier bureau américain dédié à la cybersécurité du réseau électrique

L’objectif est de soutenir « les efforts continus des services publics réglementés de l’Illinois pour protéger les infrastructures essentielles contre les risques de cybersécurité et l’accès non autorisé au système et aux données électroniques. », précise le communiqué de presse.

La création d’un bureau de ce type est une première aux Etats-Unis : car si certains Etats, comme l’Iowa, le Washington, le Texas et la Pennsylvanie, ont déjà mis en place des équipes chargées de la cybersécurité de leurs réseaux intelligents, l’Illinois est le premier à se doter d’un organisme dédié à la surveillance et à la défense dudit réseau.

Une bascule dès 2011 vers un réseau intelligent et des énergies renouvelables

Cette création était une nécessité car l’Illinois est l’un des Etats qui a le plus fondamentalement modifié son réseau électrique pour le rendre intelligent. Ce projet a démarré en 2011, initié par les deux grands services publics d’énergie ComEd et Ameren, pour répondre avant tout à un vieillissement des infrastructures électriques, qui le rendaient moins fiable, et, secondairement, accompagner l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le bilan de l’Etat.

reseau-intelligent-protege-illinois

En effet, dans un Etat où le nucléaire produit plus de 50% de l’électricité utilisée et où cette part ne devrait pas radicalement évoluer dans les années à venir, l’objectif est clairement d’augmenter la part de l’éolien, qui est déjà passé de 4,9% en 2014 à 5,7% en 2016, pour dépasser le 10 voire les 15% à l’horizon 2030, tout en augmentant la part du solaire. Ces objectifs permettraient ainsi à cet état de réduire fortement sa consommation de pétrole.

reseau-intelligent-protege-illinois

Améliorer la livraison d’électricité

En pratique, au-delà de cet effort pour développer les énergies renouvelables, le plan de ComEd et d’Ameren pour rendre le réseau électrique de l’Illinois intelligent se décline essentiellement en deux volets. Le premier consiste à améliorer la livraison d’électricité aux consommateurs. Pour cela, les deux organismes publics ont installé des milliers de «commutateurs intelligents» qui peuvent redéfinir automatiquement l’alimentation en cas de perturbation du réseau.

ComEd et Ameren ont également ajouté des capteurs et des systèmes de transmission d’information à leurs sous-stations : ces dernières contrôlent le trafic de l’électricité entre entre la transmission de l’alimentation haute tension sur de longues distances, et la distribution de l’alimentation à basse tension aux communautés, sur de courtes distances.

Améliorer la gestion de la consommation des clients

Le second volet porte sur une amélioration de la façon dont les consommateurs peuvent mesurer et gérer leur consommation d’électricité. Le fer de lance de cette ambition est l’installation de compteurs électriques intelligents, ou Advanced Metering Infrastructure (AMI) en anglais. Ces compteurs permettent entre autre de suivre au plus près la consommation et transfèrent automatiquement les données de consommation, sans avoir à effectuer de relevé. ComEd et Ameren ont installé pas moins de 3 millions de ces compteurs.

Cela permet également une meilleure gestion des pannes. Depuis 2016, lorsqu’un client signale une panne, soit en ligne soit par téléphone, le système de gestion des pannes de ComEd vérifie automatiquement si le compteur intelligent reçoit de l’énergie. Si tel est le cas, une réponse générée automatiquement indique au client de vérifier ses installations (un disjoncteur à commuter par exemple). Plus de 69 000 contrôles de ce type ont été réalisé en 2016, selon ComEd, et sur ce nombre 28 954 ont permis au client de régler lui-même le problème, sans nécessiter l’envoi d’une équipe d’intervention.

reseau-intelligent-protege-illinois

Ce réseau d’AMI permet également à ComEd et à Ameren d’offrir des systèmes alternatifs de tarification de l’électricité qui facturent des clients pour la consommation d’électricité en fonction des conditions d’offre-demande en temps réel sur la réseau. En incitant les clients à consommer quand l’électricité est la moins chère, ComEd a permis à plus de 166 000 de ses clients de réduire leurs factures d’électricité.

3 milliards de dollars d’investissements, bientôt rentabilisés

Au total, l’investissement total de plus de 3 milliards de dollar est en passe d’être rentabilisé : sur 5 ans, ComEd a lui seul estime qu’il a évité 7,6 millions de panne et a généré 1,4 milliards de dollars d’économies en frais de fonctionnement. En janvier 2017, GridWise Alliance a ainsi classé l’Illinois numéro 2 derrière la Californie dans son classement annuel des Etats pour leurs progrès dans la modernisation de leur réseau. Les consommateurs n’en ont pas pâti, puisque la facture moyenne d’électricité a à peine augmenté depuis 2011.

reseau-intelligent-protege-illinois

Ces avancées expliquent la nécessité, pour l’Illinois, de se doter d’armes efficaces contre les cyberattaques. Car, comme le note la National Association of Regulatory Utility Commissioners (NARUC) (Association nationale de régulation des services publics) : « Bien qu’un smart grid soit généralement plus fiable, de nouvelles vulnérabilités apparaissent qui doivent être gérées, car les réseaux électriques pratiquent des échanges bidirectionnels de kilowatts, ainsi que de données relatives au réseau et aux utilisations par le client, qui peuvent être précieuses et attirantes pour des personnes mal intentionnées ».

Conscience des risques de cyberattaque

En cas de cyberattaque, l’ICC affirme que l’Illinois est assurément l’Etat américain le plus à même de se défendre. A ce jour, aucune attaque d’envergure n’a touché un réseau intelligent : mais cette menace est réelle, ses conséquences pourraient être désastreuse. Preuve que cet Etat entend continuer ses efforts et les adapter aux réalités et risques de notre époque. Car les installations de compteurs intelligent, de parcs éoliens et de stations solaires vont se poursuivre dans l’Etat de Lincoln, au cours des prochaines années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here