Second volet de notre analyse des projets territoriaux visant à expérimenter le déploiement à échelle industrielle de solutions Smart Grids en France. Après le projet FLEXGRID de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, gros plan sur celui des Hauts-de-France et la Métropole Européenne de Lille. Nommé YOU & GRID, il met particulièrement en avant trois problématiques : l’optimisation énergétique des bâtiments, le développement des véhicules électriques et la gestion intelligente de la consommation. Il se déploiera majoritairement dans la métropole lilloise.

Nous avons déployé, dans la première partie de notre étude, les objectifs et problématiques du projet FLEXGRID, centré sur la flexibilité énergétique, tant en terme de consommation que de production, et sur la variété des territoires, des populations et des climats, afin de proposer des résultats adaptables à la France entière.

Scalabilité et dimension urbaine

Le second lauréat de l’appel à candidature lancé par le gouvernement en avril 2015 se nomme YOU & GRID et est situé dans les Hauts-de-France. Doté d’un budget estimé à 165 millions d’euros, YOU & GRID s’appuie, au-delà des collectivités territoriales, sur le Powergrid Campus, porté par le Pôle MEDEE (pour « Maitrise énergétique des entraînements électriques ») Situé à Lille, le Pôle MEDEE regroupe des PME locales et des grands groupes industriels comme Schneider, Alstom, EDF, Enedis ou Valeo, associés à des laboratoires de recherche.

projets-smart-grids-industrielle-you-grid

 

YOU & GRID se distingue par l’importance accordée à la scalabilité, ou le changement d’échelle des projets. En répliquant les mêmes expérimentations à plusieurs échelles, le projet anticipe leur déploiement à l’échelle nationale. YOU & GRID est composé de onze projets distincts, le plus importants est, de très loin, celui consacrée à la Métropole Européenne de Lille (MEL), qui donne à YOU & GRID une prédominance des questionnements urbains sur les réseaux intelligents.

Un ambitieux déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques

Les dix autres projets sont répartis sur l’ensemble du territoire des Hauts-de-France, notamment en zone rurale, et centrés sur les questions de mobilité électrique, des économies d’énergies sur les bâtiments (dans le neuf, la rénovation ou en rendant des bâtiments intelligents) et d’optimisation de la consommation par des outils Smart Grids. Ils sont financés par l’ADEME, des fonds européens ou des fonds privés.

projets-smart-grids-industrielle-you-grid

Citons notamment l’ambitieux plan régional pour le développement des véhicules électriques. Déjà pionniers dans ce domaine, les Hauts-de-France devraient, à l’horizon 2020, être la région au maillage de bornes de recharge le plus dense : après une étude d’optimisation d’emplacement, le déploiement de 2 000 bornes est en cours ; l’objectif est de réduire à 30 kilomètres la distance maximale entre deux bornes de recharge sur l’ensemble du territoire.

Smart rural : améliorer la fiabilité du réseau en le rendant intelligent

Dans les Flandres françaises, Enedis pilote le projet Smart Rural : partant du constat que les vents violents fragilisent régulièrement le réseau électrique aérien, Smart Rural équipe le réseau de détecteurs de défauts pour localiser rapidement les pannes ainsi que de système de redirection automatisée du chemin de l’électricité : si un incident survient sur un poteau électrique, le système de pilotage déterminera automatiquement la meilleure solution pour réalimenter presque instantanément les clients privés d’électricité.

Le projet inclut également un volet prédictif important : le but est de déterminer à l’avance où les incidents risquent de survenir pour lancer des opérations de maintenances ciblées. En tout environ 3 000 capteurs communicants seront installés à des points clés du réseau électrique.

projets-smart-grids-industrielle-you-grid

Nous pouvons également évoquer plusieurs plans de rénovation de bâtiments publics, notamment des lycées, des éco-quartiers associés à une production d’énergie solaire (50 000 m² de panneaux photovoltaïques en toiture sur l’ensemble de la région), ainsi que le déploiement de près de 3 millions de compteurs électriques intelligents.

« So MEL, So Connected », au cœur de la Métropole lilloise et de YOU & GRID

Mais le projet le plus original de YOU & GRID est bien « So MEL, So Connected », consacré au déploiement de solutions Smart Grids sur une zone étendue de la métropole lilloise. Des trois projets lauréats au niveau national, c’est en effet le seul à inclure une métropole, avec ses problématiques et ses solutions spécifiques. Financé par l’ADEME dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, dirigé par Enedis, ce projet fédère des partenaires privés comme EDF, Dalkia, GE ou Intent Technologies, et les écoles HEI, ISA, ISEN et le LEM.

Quinze communes situées à l’ouest de la Métropole lilloise sont concernées par ces expérimentations, un territoire où vivent 200 000 habitants. L’objectif majeur sera d’expérimenter les gains offerts par les Smart Grids en terme d’optimisation de la flexibilité énergétique, en ajustant la consommation en fonction du réseau – en intégrant à cette problématique les bornes de recharge de véhicules électriques.

projets-smart-grids-industrielle-you-grid

Flexibilité et autoconsommation

« So MEL, So Connected » expérimentera également la consommation de l’électricité produite localement via des énergies renouvelables : YOU & GRID va ainsi « tester des solutions d’autoconsommation d’énergie photovoltaïque sur des zones regroupant des entreprises, des administrations et autres collectivités comme certains ports de Lille. Il s’agit de voir comment consommer sur place de l’énergie produite localement. », comme l’explique Marielle Dhainaut, conseillère technique au cabinet de Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille.

Le territoire délimité pour ces expérimentations regroupe les Rives de la Haute Deûle l’Université Catholique de Lille, le port de Santes, l’écoquartier Humanicité, plusieurs grandes zones commerciales et quelques friches.

« Un échantillon d’intervenants représentatif de la diversité nationale »

Un choix mûrement réfléchi : « Nous avons délimité cette zone car elle regroupe un grand nombre d’acteurs, de bâtiments et d’activités diversifiées qui ont des besoins de consommation en énergie très différents. On a sur une petite échelle un échantillon d’intervenants représentatif de la diversité nationale. Le consortium qui va piloter ce projet collaboratif regroupe des sociétés du secteur de l’énergie. Pour le mener à bien, il fera appel aux acteurs du terrain : gestionnaire des ports, entreprises privées, bailleurs, habitants et autres », expose Marielle Dhainaut.

Nulle doute que les résultats de ces expérimentations sont attendues avec impatience – c’est la première fois qu’un Smart Grid est testé à cette échelle dans une zone urbaine. Plus généralement, YOU & GRID propose une approche moins variée que FLEXGRID, et centrée sur quelques domaines précis et cruciaux (mobilité électrique, performance énergétique des bâtiments, consommation locale, optimisation de la consommation en fonction du réseau), que le démonstrateur pourra approfondir plus largement.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le troisième et dernier volet de notre étude, consacré à SMILE, le projet Smart Grid du Grand Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here