Le centre de données de Northern Isles de Microsoft a été placé sur le fonds marin près des îles Orkney, en Écosse. Le projet fait partie de la deuxième phase du projet de développement de l’entreprise visant à mettre en place des centres de données sous-marins autonomes capables de fournir des services de cloud ultrarapides aux villes côtières.

Un data center pré-assemblé

Northern Isles fonctionne à 100% grâce à de l’électricité renouvelable produite localement à partir de l’énergie éolienne et solaire, mais aussi issue des marées et des vagues.

Le déploiement du prototype de conteneur maritime au European Marine Energy Center marque une étape importante dans le projet Microsoft Natick, un projet de recherche lancé en 2013 pour étudier la fabrication et l’exploitation de centres de données écologiquement viables pouvant fonctionner sur le plancher océanique pour jusqu’à cinq ans sans nécessiter d’entretien.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here