Dans un article publié sur MotherNatureNetwork, Marc Lallanilla s'interroge. Au fond, les smart grids représentent-ils une avancée intelligente ? Et surtout, au regard de l'investissement qu'ils nécessitent, viable ?

Des coûts importants, des économies colossales

Après avoir énuméré les nombreux avantages offerts par les réseaux intelligents, au nombre desquels on peut citer, en premiers chefs, l'optimisation des sollicitations du réseau en fonction des besoins réels de la population et l'augmentation du recours aux énergies vertes, l'article s'intéresse au sujet qui fâche : le coût. Selon Massoud Amin, professeur en ingénierie informatique et électronique à l'Université du Minnesota, pour les seuls Etats-Unis, les smart grids représentent un investissement compris entre 340 et 480 milliards de dollars sur une période de 20 ans, soit à peu près 20 milliards par an.

Oui mais voilà, les réseaux intelligents, une fois installés, permettent aussi de réaliser de substantielles économies, en réduisant considérablement pannes et coupures de courants en tout genre. Ces économies se chiffreraient, toujours selon Massoud Amin, à plus de 70 milliards de dollars par an. Le calcul est vite fait. 

En savoir plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here