Le camp de réfugiés d’Al-Zaatari, en Jordanie, est à seulement 10 kilomètres de la frontière syrienne. Il a progressivement évolué pour devenir un établissement permanent et, en 2015, la population du camp était estimée à 83 000 réfugiés.

Une ville à part entière

Ouvert par le gouvernement jordanien et le HCR – l’agence des Nations Unies pour les réfugiés – le 28 juillet 2012 pour accueillir les Syriens fuyant la guerre, le camp est devenu une ville à part entière en Jordanie, avec plus de 3 000 entreprises.

Une installation photovoltaïque de 12,9 Mwc située à proximité du camp, la plus grande ferme solaire du monde, fournit déjà de l’énergie au camp de réfugiés d’Al-Zaatari, alimentant principalement des systèmes d’éclairage, des réfrigérateurs, des radiateurs et des prises de courant.

Cette ferme solaire a été construite par Belectric tandis qu’Ingeteam a fourni cinq centrales de 2,33 MW afin d’injecter l’énergie provenant du générateur PV dans le réseau interne du camp.

Chaque centrale comprend deux onduleurs centraux logés dans un conteneur géant, en plus d’un transformateur de puissance, d’un appareillage de commutation basse tension, d’un appareillage de commutation moyenne tension et d’un tableau de services auxiliaires. Tout a été livré clé en main pour assurer une installation immédiate et simple et une mise en service sur site.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here