Les énergies renouvelables convainquent largement les Français, qui les plébiscitent, tant pour les choix énergétiques du pays que pour leurs investissements privés. Un sondage pour Qualit’EnR confirme cet engouement, une excellente nouvelle pour notre transition énergétique.

Si nous avons vu que les Français restaient globalement peu convaincus par les solutions domotiques et les objets connectés appliqués à la maison, ils sont en revanche enthousiastes devant les énergies renouvelables, prêts à s’engager personnellement en installant un équipement de ce type dans leur logement.

96% des Français encouragent le développement d’une filière verte

C’est le principal enseignement du baromètre annuel « Les Français et les énergies renouvelables », réalisé par Opinionway pour Qualit’EnR. Bonne nouvelle pour les tenants d’une transition énergétique rapide : 96% des Français souhaitent encourager le développement d’au moins une filière verte.

Dans le détail, l’énergie solaire est la plus plébiscitée, 90% des Français souhaitant l’essor du solaire thermique et 82% du photovoltaïque. Mais les pompes à chaleur et l’éolien ne sont pas en reste, encouragés par plus de 80% des sondés. Le bois énergie convainc moins, mais emporte tout de même l’adhésion de 70% des Français.

energies-renouvelables-francais-echelle

Ces chiffres sont à mettre en rapport avec la très faible popularité des énergies fossiles, défendues par moins d’un quart des Français, en particulier le charbon (18%), le gaz de schiste (20%) et le fioul (22%). Le nucléaire continue de diviser, mais 43% des Français réclament son développement, un score en hausse notable de 3% par rapport à 2017 – après tout, si la France est l’un des pays du monde émettant le moins de gaz à effet de serre, son parc nucléaire y est pour quelque chose.

L’investissement dans les renouvelables préférés à celui dans la pierre !

Plus intéressant encore, équiper son logement avec une énergie renouvelable est considéré comme l’investissement financier le plus pertinent en 2018 ; 68% des sondés le défendent, notamment les jeunes. L’achat d’un véhicule vert se place sur la seconde marche du podium, à égalité avec un placement immobilier (60%). Oui, vous avez bien lu : les Français placent désormais l’investissement dans la pierre, pourtant considéré comme la valeur refuge en cas de crise ou d’inquiétude, légèrement en dessous des investissements dans des énergies renouvelables !

Ce changement de vision s’incarne bien dans l’équipement des ménages en technologies utilisant les énergies renouvelables : 35% des Français déclarent disposer dans leur résidence principale d’au moins un équipement de ce type, et 27% envisagent d’en faire l’acquisition dans l’année 2018. Les propriétaires sont bien évidemment plus largement équipés que les locataires (47% contre 10%) ; et les personnes habitant une maison forment l’essentiel des Français ayant choisi un équipement de ce type (58% des propriétaires, 24% des locataires, contre 8% et 4% pour les personnes vivant en appartement).

energies-renouvelables-francais-echelle

Le solaire a la cote

Concernant les équipements possédés, le podium reste le même : inserts bois (13%), poêles à bois (13%) et pompes à chaleur (9%). Un podium à mettre en perspectives avec les équipements envisagés pour l’année à venir : les panneaux solaires recueillent 14% des suffrages, suivi des chauffe-eau solaire et des système solaire combinés chauffage / eau (13%).

Dit autrement : si, en matière d’énergie renouvelable, les Français sont essentiellement équipé de système utilisant l’énergie-bois, leurs investissements futurs se dirigeraient davantage vers les équipements solaires. L’énergie du soleil a clairement la cote en France, perçue comme la plus propre et la moins gênante à installer.

Labels de qualité et aides à l’investissement

D’ailleurs, les Français connaissent plutôt bien les aides disponibles pour qui veut investir dans un équipement de ce type : le crédit d’impôt est connu par 65% des sondés, le prêt à taux zéro par 59% et les différentes aides régionales par 35%. Preuve que les campagnes de communication et le bouche-à-oreille fonctionnent et popularisent ces dispositifs.

energies-renouvelables-francais-echelle

Les labels de qualité restent, par ailleurs, un gage de confiance sur lequel s’appuient les Français. Car, si ces derniers sont 62% à faire confiance aux installateurs d’équipements énergétiques, 80% des sondés déclarent qu’ils font davantage confiance aux installateurs disposant d’un label de qualité. La qualification « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) est par ailleurs connue par 74% des Français, et 89% de ceux envisageant de faire des travaux les confierait à un professionnel disposant de cette qualification.

energies-renouvelables-francais-echelle

Réduire la crise climatique… et augmenter son pouvoir d’achat !

Enfin, concernant l’équipement en panneaux photovoltaïques, 88% des sondés privilégieraient l’auto-consommation dans l’hypothèse où ils s’équiperaient. 57% des sondés souhaiteraient vendre sur le réseau électrique leur surplus de production, alors que 21% préféreraient le vendre ou l’échanger avec d’autres consommateurs locaux (dans une logique d’auto-consommation collective) ; 10% préféreraient offrir cet excédent à des associations caritatives ou des personnes en précarité énergétique. 10% enfin aimeraient ne rien consommer et tout vendre au réseau électrique.

Cette étude se comprend également dans un contexte où 4 sondés sur 5 estiment que l’énergie demeure trop chère, et où 3 sur 4 estiment que l’équipement en énergies renouvelables permet de faire des économies. Ce mélange de volonté d’augmenter son pouvoir d’achat et de prise de conscience de la crise climatique définit bien l’enthousiasme réel des Français pour les renouvelables.

Le gouvernement doit s’appuyer sur cette assise populaire pour continuer de renforcer sa politique en faveur d’une économie décarbonée, et inciter encore davantage les particuliers à rentrer eux-mêmes dans la danse de l’énergie de demain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here