L'énergéticien suisse Alpiq a indiqué « avoir pris note » de la transformation numérique du monde de l'énergie, qui couvre désormais toute la chaîne de valeur, de la production à la consommation d'électricité. L'intégration des (nouvelles) énergies renouvelables, ainsi que le changement de statut des clients finaux traditionnels, qui deviennent des prosommateurs, présentent de nouveaux défis complexes concernant l'infrastructure énergétique.

Trois nouvelles branches

Suivant cette théorie, Alpiq a décidé de créer des branches spécifiques en vue d'aiguiser son offre. Trois nouvelles divisions voient ainsi le jour : « Digital & Commerce », « Génie industriel » et « Technologie & Design des bâtiments ». Une réorganisation qui signifie qu'Alpiq jette les bases de sa croissance future, en créant de la valeur ajoutée et en offrant aux investisseurs la possibilité de faire des placements mieux ciblés dans les zones de croissance. Alpiq conservera le contrôle de ces trois divisions d'affaires.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here