Microsoft a annoncé que ses futurs centres de données situés à Gävle et Sandviken, au nord de Stockholm, seraient parmi les plus durables en terme de conception et d’exploitation à ce jour. La société a déclaré qu’elle travaillait actuellement avec Vattenfall pour alimenter les futurs centres de données avec une énergie 100% renouvelable et pour développer des solutions innovantes visant à réduire leur empreinte carbone.

La Suède engagée fermement engagée dans la transition énergétique

Les centres de données en question anticipent les besoins futurs en services cloud et Internet, alors que la demande en Europe continue de croître. Dans son récent rapport sur les résultats du troisième trimestre de 2019, Microsoft a expliqué que la demande pour son offre cloud avait permis au chiffre d’affaires d’atteindre 9,6 milliards de dollars au cours du dernier trimestre, en hausse de 41% par rapport à l’année précédente.

Considéré comme un pays hautement durable, la Suède s’est fermement engagée à réduire son impact sur l’environnement et le gouvernement poursuit une initiative progressive en faveur d’un pays sans énergies fossiles. De même, Microsoft s’engage pour la durabilité et, avec le développement de nouveaux centres de données en Suède et entend en créer certains des plus avancés et durables à ce jour.

«Vattenfall est pleinement engagé à aider ses clients à rendre la vie sans fossiles possible en l’espace d’une génération. Ce partenariat s’inscrit donc parfaitement dans notre stratégie globale. En collaboration avec Microsoft, Vattenfall développera une nouvelle infrastructure énergétique pour soutenir le développement de ce centre de données en Suède afin de garantir une alimentation abondante et fiable pour les installations et une fiabilité accrue dans la région », a déclaré Andreas Regnell, vice-président directeur du développement stratégique chez Vattenfall.

Microsoft collaborera avec Vattenfall, avec le soutien de son équipe Node Pole, à la recherche et à la fourniture d’énergie renouvelable pour les futurs datacenters. Les deux sociétés vont également collaborer pour développer des solutions visant à réduire l’empreinte carbone des datacenters et à construire une nouvelle infrastructure énergétique afin de fournir une alimentation stable aux installations suédoises dans les années à venir. Avec le temps, la nouvelle infrastructure électrique contribuera à réduire davantage l’empreinte carbone des installations.

“Nous sommes fiers de travailler avec Microsoft sur ce projet. Nous nous sommes engagés à aider nos clients à réduire leur empreinte carbone et nous offrons un accès rapide à ces opportunités en Suède”, a déclaré Patrik Öhlund, PDG de Node Pole.

Microsoft et Vattenfall avaient annoncé précédemment le plus important contrat d’énergie éolienne aux Pays-Bas en 2017. Microsoft a acheté 100% de l’énergie éolienne générée par un parc éolien de 180 MW adjacent à ses centres de données locaux aux Pays-Bas. Le parc éolien est construit et exploité par Vattenfall dans le polder de Wieringermeer, au nord d’Amsterdam.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.