Plusieurs projets de recherche à l’Institut urbain de l’Université de Manchester, en Grande-Bretagne, montrent comment l’amélioration de l’efficacité énergétique des ménages peut être bénéfique pour la santé humaine et le bien-être, la productivité économique, la qualité de l’environnement ainsi que le développement urbain.

Le projet COMBI récemment achevé (acronyme de «Calculer et opérationnaliser les multiples avantages de l’efficacité énergétique en Europe» – financé par Horizon 2020) a montré que les améliorations de l’efficacité énergétique dans les maisons de l’Union européenne pourraient éviter jusqu’à 27500 décès prématurés dus au froid intérieur d’ici 2030.

« Nous montrons qu’investir dans l’efficacité énergétique des habitations peut relever le défi du changement climatique de plusieurs façons inattendues, qui viennent s’ajouter à la réduction de la demande d’énergie et des émissions de CO2 », a déclaré le professeur Stefan Bouzarovski. « Nous avons également identifié les voies politiques par lesquels les mesures d’efficacité énergétique peuvent atteindre les ménages vulnérables – beaucoup d’entre elles impliquent de travailler avec les autorités locales et les organismes transnationaux en même temps.”

L’énergie est l’un des domaines de recherche clés de l’Université de Manchester – à l’origine de découvertes pionnières, de collaboration interdisciplinaire et de partenariats intersectoriels qui abordent certaines des plus grandes questions qui se posent quant à la santé de la planète.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.