Le producteur canadien d’énergie renouvelable Boralex Inc. est désormais un opérateur 100% vert, du moins dans ses opérations européennes, après s’être débarrassé du dernier actif d’énergie thermique de son portefeuille français.

La société a annoncé aujourd’hui qu’elle a vendu sa centrale de cogénération de 12 MW de Blendecques au papetier local Norpaper, déjà seul bénéficiaire de l’électricité produite par la centrale.

La transaction a été conclue vendredi à des conditions financières non divulguées.

La vente s’aligne sur le plan stratégique de l’entreprise à l’horizon 2023 et lui permet de se positionner comme un opérateur 100% vert en Europe, a indiqué Boralex dans un communiqué.

“De par sa nature, cette activité n’est plus alignée avec nos sites de production renouvelable. Cette vente va nous permettre de nous concentrer à plein temps sur nos actifs stratégiques”, a commenté Nicolas Wolff, vice-président et directeur général de Boralex en Europe.

Selon les informations disponibles sur son site Internet, Boralex possède toujours une station d’énergie thermique de 35 MW à Senneterre, dans la province canadienne du Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.