Selon une nouvelle étude sur le marché de l’énergie des océans jusqu’en 2022 (Global Ocean Power Market 2018-2022), réalisée par Technavio, le marché mondial de l’énergie océanique devrait croître à un taux de croissance annuel de plus de 10% sur la période observée.

Le rapport présente une étude approfondie du marché mondial de l’énergie marémotrice par la technologie, y compris l’énergie marémotrice et l’énergie houlomotrice. Le rapport détermine également la répartition géographique du marché en termes d’analyse détaillée et d’impact, qui inclut des zones géographiques clés telles que l’APAC, les Amériques et l’EMEA.

Les gouvernements à travers le monde adoptent l’énergie renouvelable pour réguler les émissions de dioxyde de carbone et décarboniser le système électrique. Les préoccupations environnementales croissantes ont contraint les pays à adopter une combinaison énergétique diversifiée en augmentant la part des sources énergétiques à faible rejet de carbone ou zéro carbone, telles que l’énergie éolienne, solaire, géothermique et océanique.

Selon un analyste principal de Technavio, « les sources d’énergie renouvelable telles que l’énergie océanique sont une source d’énergie alternative attrayante, car elles sont faciles à installer et n’émettent pas de gaz à effet de serre direct ».

Exploiter toute l’énergie des océans pourrait générer environ 20 000 TWh d’électricité. De nombreux pays ont commencé à soutenir le développement de l’énergie océanique pour améliorer leur diversité énergétique. Des dizaines d’organisations travaillent en collaboration avec les pays pour améliorer les activités de recherche, de développement et de démonstration des technologies d’énergie océanique pour la production d’électricité.

En raison de son immense potentiel, l’énergie des océans suscite beaucoup d’intérêt parmi les acteurs de l’industrie, mais elle ne contribue qu’à une petite partie de la production d’énergie finale.

Par rapport à d’autres énergies renouvelables telles que l’énergie solaire et éolienne, la technologie de l’énergie des océans n’a pas complètement décollé en raison des investissements élevés nécessaires pour financer les projets et de l’expérience commerciale limitée. Un large éventail de dispositifs sont encore en phase de démonstration. Cela crée beaucoup d’incertitude dans les projets et augmente le coût du cycle de vie.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here