Plus d’un cinquième des personnes au Royaume-Uni ne sont pas convaincues par la capacité des voitures électriques à réduire la pollution de l’air, selon une nouvelle étude du cabinet de conseil Baringa Partners.

Une étude qui en dit long sur le chemin à parcourir en terme de communication

Alors que le gouvernement britannique a prévu d’interdire tous les véhicules à essence ou diesel à partir de 2040, 23% des Britanniques estiment que les véhicules électriques ne sont pas mieux que les véhicules fonctionnant avec des combustibles fossiles en ce qui concerne la réduction des émissions de carbone.

Baringa Partners appelle le gouvernement à réagir et à sensibiliser davantage sur les avantages des véhicules propres, sachant également que 22% des personnes interrogées ne croient pas que les véhicules électriques améliorent la qualité de l’air, et que cette proportion atteint 26% chez les 18-34 ans.

Baringa croit que le gouvernement et l’industrie doivent travailler ensemble pour démystifier les véhicules électriques. Selon le cabinet de recherche, ce n’est effectivement pas le gouvernement qui est le seul responsable, l’industrie doit également travailler pour convaincre la population de l’importance de la transition énergétique.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here