L’Ademe et l’OFCE ont annoncé que la transition énergétique sera à l’origine de la création nette de près de 330 000 emplois en France d’ici 2030, alors qu’une autre étude, du Cided cette fois-ci, table sur 240 000 emplois d’ici 2020 et 630 000 d’ici 2030.

Les smart grids, le renouvelable, de nombreux secteurs de la transition énergétique vont créer des emplois

Le million d’emplois créés pourrait même être atteint d’ici 2020 si le secteur bénéficie de gros investissements, annonce dans un rapport diffusé début 2017 treize associations sociales et environnementales, regroupant notamment Greenpeace et la Confédération paysanne.

Ces créations d’emplois pourraient ainsi avoir lieu dans plusieurs domaines de la transition énergétique, notamment, et au premier rang, celui des énergies renouvelables, qui pourrait pour sa part créer 120 000 emplois d’ici 2020, principalement dans l’installation et la maintenance des équipements solaires et éoliens, puis, dans une moindre mesure, dans celui de la biomasse.

Les smart grids pourraient réunir 50 000 à 100 000 nouveaux emplois, tandis que la rénovation immobilière en créerait 400 000 et les transports 160 000.

Selon un rapport de l’OCDE publié le 24 mai dernier, les pays du G20 qui mèneront des politiques climatiques qui respectent l’Accord de Paris pourraient voir leur PIB augmenter de 2,8% supplémentaires d’ici 2050.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here