Le géant de l'automobile a offert près de 6 000 brevets de pile à combustible le mois dernier, "pour augmenter les performances, réduire les coûts et attirer un marché beaucoup plus large d'acheteurs", selon son vice-président, Robert Carter. Toutefois, il semblerait que cette technologie ne profite pas qu'au secteur de l'automobile…

Le marché de la pile à hydrogène peut être une option intéressante

Ces brevets cadeaux pourraient ressembler à une tentative de parer à la menace concurrentielle de Tesla, qui a également ouvert ses actifs de propriété intellectuelle à des tiers. Mais une autre lecture de la situation est possible.

Toyota tente de développer l'économie de l'hydrogène car son pays natal, le Japon, vise l'installation de piles chez 5,3 millions de ménages, soit un sur 10, d'ici 2030. En décembre 2014, il y avait déjà 100 000 piles à combustible d'hydrogène déjà installées dans le parc résidentiel japonais.

Pour l'instant, ce sont des fabricants tels que Panasonic qui mènent la charge et mettent au point des produits compacts et rentables pour le marché résidentiel. Toyota aimerait bien rattraper son retard et pourquoi pas, prendre quelques longueurs d'avance.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here