ERDF s'apprête à faire entrer son système de réseau intelligent labéllisé SoGrid en phase de test dans le courant de l'année. Une expérience majeure en France, qui prendra place dans le Sud-Ouest et permettra, dans le futur, d'intégrer au mieux les énergies renouvelables au réseau et maitriser le gaspillage de l'énergie.

Première historique

Après plus d'un an de développement, SoGrid sera enfin testé courant 2015 dans l'agglomération toulousaine. La Haute-Garonne dispose de l'un des réseaux électriques les plus performants du pays, toutefois, certaines zones de ce département nécessitent encore des renforcements. C'est pourquoi ERDF a décidé d'investir 16 millions d'euros sur quatre ans afin de moderniser l'infrastructure et résorber ces zones sensibles.

La solution de smart metering Linky devrait notamment être déployée cette année dans la région toulousaine, ce qui induit le remplacement d'environ 700 000 compteurs électriques classiques. Mais par-dessus tout, les clients du réseau rattaché au territoire Toulouse Métropole pourront bénéficier des puces dernier cri estampillées SoGrid, qui permettent aux équipements de la maison d'être contrôlés à distance via un réseau sans fil.

Le système SoGrid pour la maison se base sur le principe de la chaîne de communication CPL (courant porteur en ligne), ce qui permet de transmettre des données numériques à la puissance du réseau électrique et le piloter en temps réel. Une solution qui permet également d'intégrer au maximum les ressources infinies des énergies renouvelables, qui peuvent évidemment s'avérer capricieuses.

Le test mené à Toulouse sera une première historique, un pas en avant vers la gestion de demain des ressources électriques. Il se pourrait bien que « SoGrid » soit une réponse concrète aux défis qu'entourent ce futur.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here