D'après l'Ambassade de France à Berlin, le ministère allemand de l'Éducation et de la Recherche (BMBF) a présenté son "plan d'action pour la coopération internationale", par l’intermédiaire de sa ministre, Johanna Wanka. Ce document prévoit une action dans le secteur smart-girds.

30 coopérations internationales à prévoir

L'Allemagne a déjà établi de nombreux partenariats internationaux qui ont porté leurs fruits dans le domaine scientifique, le pays souhaite continuer dans cette dynamique. Le document publié par le BMBF présente donc les futures coopérations internationales consenties par l'Allemagne, dont certaines avec des nations émergentes. Berlin souhaite appuyer le développement de sa politique d'innovation à l'étranger, dans des économies demandeuses, en déployant sa « Nouvelle Stratégie High-Tech ».

Au total, trente projets de coopérations sont détaillés, qui vont de la mise en place de stations analysant l'évolution du climat en Amazonie, à la création d'un réseau de recherche en santé en Afrique subsaharienne, en passant par la collaboration en médecine régénérative avec les États-Unis. Avec la France, ce sont les secteurs de la recherche énergétique (sécurité nucléaire, smart-grids et matériaux pour la transition énergétique) et la recherche en sciences sociales qui sont visés. 

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here