Shell et ITM Power s’associent pour construire la plus grande usine d’électrolyse à hydrogène du monde au sein de la raffinerie de Rhineland, en Allemagne.

Test grandeur nature

Avec une capacité maximale de 10 MW, l’hydrogène sera utilisé pour le traitement et la valorisation des produits sur le site de Wesseling, ainsi que pour tester la technologie et explorer les possibles applications dans d’autres secteurs.

Le consortium européen partenaire de Shell, ITM Power, SINTEF, thinkstep et Element Energy a d’ores et déjà obtenu un financement de 10 millions d’euros provenant de l’entreprise européenne « Fuel Cell Hydrogen Undertaking ».

L’étape suivante sera la planification technique détaillée et l’approbation. L’usine, baptisée « Refhyne », devrait être opérationnelle en 2020 et sera le premier test à échelle industrielle pour la technologie de membrane électrolytique polymère.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here