La société française Global Bioenergies et le constructeur automobile allemand Audi ont testé avec succès un mélange d’essence conforme à la norme EN228, contenant plus de 34% de composés renouvelables. Ce carburant a été utilisé pour alimenter une voiture sur le circuit de Montlhéry.

Phase de lancement commercial en approche

En préparation pour des utilisations commerciales, Global Bioenergies a développé plusieurs mélanges d’essence avec deux composés dérivés de l’isobutène : l’Isooctane, obtenu par condensation de deux molécules d’isobutène suivie d’une hydrogénation ; et l’ETBE, obtenu par condensation d’isobutène et d’éthanol.

Les deux composés sont des additifs de haute performance (taux d’octane élevé égal ou supérieur à 100) qui ont été produits à partir d’huile fossile dans le passé.

Le procédé unique de Global Bioenergies produit les mêmes composés à partir de matières premières renouvelables telles que les sucres de qualité industrielle, la paille, le bois résiduel ainsi que, potentiellement, le gaz de synthèse.

L’Audi A4 2.0 TFSI, fournie par le constructeur allemand, partenaire de longue date de Global Bioenergies, a roulé sur l’historique et prestigieux anneau de vitesse de Montlhéry pour marquer le lancement de la prochaine phase de préparation commerciale des carburants : des essais routiers avec des véhicules réguliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here