L’île de la Réunion a choisi de préparer son indépendance énergétique et les énergies renouvelables sont à l’honneur pour la production de l’électricité. Une vision de l’avenir prometteuse et un modèle à suivre pour les pays retardataires. 

STEP, une alternative solide

Le soleil est une richesse que les Réunionnais ont su mettre à profit. Avec l’installation de panneaux photovoltaïques c’est une énergie 100 % verte qui est utilisée. La seule ombre au tableau, l’intermittence de cette énergie. Pour la stocker, la station STEP (stockage d’énergie par pompage) représente une alternative solide.

Composée de deux bassins, un en basse altitude, un autre en hauteur, la station n’est alimentée en eau qu’une seule fois, lors de sa mise en service. L’ouverture des vannes du bassin d’altitude permet de fournir de l’énergie la nuit. Le jour, aux heures les plus chaudes où l’énergie solaire est abondante, mais peu utilisée, le surplus d’électricité produit par les panneaux solaires permet, par pompage, de renvoyer cette eau dans le bassin supérieur.

Cette énergie produite à grande échelle permettra aux véhicules électriques urbains de s’alimenter sur le réseau sans craindre d’augmenter la consommation d’énergie fossile qui produit actuellement 50 % de l’électricité insulaire. En prenant cette initiative, la Réunion pourra largement atteindre les objectifs affichés de l’autonomie énergétique pour l’électricité en 2030. 

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here