Face à la précarité électrique des pays du tiers monde, les réseaux électriques intelligents semblent être une solution plus qu’avantageuse. Capables de réduire les dépenses énergétiques, ils s’annoncent comme l’avenir des villes du futur.

L'électricité mal gérée, un frein au développement économique

L’électricité est un facteur d’importance capital pour le développement économique d’une ville, encore faut-il qu’elle soit bien gérée. Pour Hervé Pernat, directeur du développement durable et des processus stratégiques de l’entreprise Legrand, « son absence, c’est celle de la lumière le soir dans les maisons, à l’heure où les enfants font leurs devoirs. C’est celle d’une chaîne du froid pour conserver les médicaments ou des vaccins. C’est aussi le recours à du chauffage au bois. Il faut savoir qu’en Afrique, ce sont les jeunes filles qui sont le plus souvent de corvée pour en ramener, et cela leur prend un temps énorme, autant de moins pour l’éducation. »

Si le manque d’électricité est un frein au développement économique d’un pays, l’entreprise Legrand qui est un des leaders mondiaux des produits et systèmes pour les installations électriques et les réseaux d’information, préconise des technologies simples pour installer l’électricité et bien la gérer. Avec la transition énergétique en marche il est en effet capital de s’intéresser à l’optimisation de l’énergie et de prendre en compte la réduction de sa consommation.  Les compteurs communicants et les réseaux électriques intelligents sont des outils innovants qui vont dans ce sens, ils doivent être immédiatement pris en compte pour mieux positionner l’évolution technologique des pays en voie de développement. 

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here