Pas moins 200 000 personnes ont défilé aux États-Unis lors du samedi d'avril pour protester contre les politiques du président Donald Trump sur le changement climatique, les énergies renouvelables et les combustibles fossiles.

Des manifestants devant les portes de la Maison Blanche

Ces manifestations de masse ont coïncidé avec le 100e jour à la présidence de Donald Trump, l'événement principal de ces mouvements étant la Marche pour le climat à Washington.

Dans la capitale américaine, une foule de dizaines de milliers a ainsi bravé les fortes températures pour se présenter devant les portes de la Maison Blanche afin d'exprimer son mécontentement.

Ces derniers ont par la suite été rejoints par l'ancien vice-président Al Gore et l'acteur Leonardo DiCaprio

Les organisateurs des différents mouvements ont déclaré qu'il y a eu plus de 300 manifestations et rassemblements dans différentes villes américaines le même jour.

Le thème unificateur étant bien évidemment la colère contre la politique actuelle du président en matière de lutte environnementale, lui qui souhaite notamment démanteler l'Agence de protection de l'environnement américaine et revenir sur toutes les décisions en faveur du climat de son prédécesseur, Barack Obama.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here