Les mammifères marins et les oiseaux de mer continueront à vivre normalement autour des dispositifs d’énergie marémotrice et houlomotrice, indique un nouveau rapport de la Scottish Natural Heritage (SNH)

10 ans d’observation

Une importante étude de la faune, menée durant les dix dernières années autour du site d’essai des technologies d’énergie de la mer d’Orkney, a compilé une série de preuves de l’effet à long terme de l’utilisation de tels équipements sur les comportements des mammifères marins et oiseaux vivant à proximité.

La côte aux alentours d’Orkney est réputée pour sa vie sauvage, attirant des milliers de visiteurs dans les îles chaque année. Depuis 2005, un large éventail de convertisseurs de vagues et de marée a été testé au sein de deux sites d’essai gérés par l’European Marine Energy Center (EMEC) d’Orkney.

Tout au long de la période, des rapports d’observation détaillés ont été enregistrés sur les oiseaux et mammifères marins présents, à l’intérieur et autour des zones d’essai.

Durant les 10 000 heures d’observations du site, il a ainsi été noté que lors des phases de construction, impliquant des mouvements de bateaux, la vie animale était perturbée, ceux-ci fuyant les zones d’activité. Mais une fois ces va-et-vient interrompus et les dispositifs installés et opérationnels, les observations ont montré un retour des niveaux de population précédemment observés.

Que cela soit pour l’observation des phoques, baleines et dauphins ou oiseaux, les résultats se sont avérés similaires.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here