Un récent rapport établi conjointement par plusieurs universités du secteur privé en Amérique du Nord affirme que l'énergie houlomotrice pourrait être une source qui souffrirait moins d'intermittence par rapport à l'éolien et au solaire. Toutefois, le secteur n'est pas encore rodé, avec seulement une poignée de concepts transformés en prototypes testés sur plus d'une centaine d'idées en gestation.

Les vagues en quête d'un marché

Dans leur rapport, l'Université américaine de l'Oregon et l'Université canadienne de Victoria font état d'un potentiel certain concernant l'énergie houlomotrice. Moins assujettie aux soucis de l'intermittence, elle serait également plus facile à intégrer au réseau, en raison de la possibilité d'utilisation sans les batteries qui augmentent considérablement le coût de la fourniture d'électricité.

"Chaque fois qu'une nouvelle forme d'énergie est trouvée, le défi est de l'intégrer dans le système avec les autres sources", affirme Ted Brekken, professeur associé et expert en énergies renouvelables à l'Université de l'Oregon.

Dans un communiqué, il explique à nouveau : "En produisant de l'énergie avec des vagues dans une gamme réunissant différents types de sites, avec différentes sortes de technologie, et en tirant parti de la cohérence comparative de la ressource d'onde elle-même, il apparaît que l'intégration de l'énergie des vagues devrait être plus facile que celui de l'énergie éolienne. La réserve, ou génération de sauvegarde, nécessaire à l'intégration de cette énergie devrait être minime. "

Le rapport note que le coût de l'intégration de l'énergie houlomotrice serait très faible par rapport aux coûts associés à l'intégration de l'énergie éolienne. 

Le problème, qui est le même que celui de nombreuses technologies qui sont dans les premiers stades de leur développement, c'est que l'énergie des vagues n'est pas soumise aux coûts concurrentiels, qui forment le principe de marché, et cela ne sera probablement pas le cas avant bien longtemps.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here