Un nouveau rapport sur les énergies marines proposé par Catapult Offshore Renewable Energy (ORE) montre que les industries marines britanniques pourraient répondre aux exigences du « Triple Test » du gouvernement britannique qui a trois objectifs : la réduction des émissions de CO2, la réduction des coûts et le leadership mondial du Royaume-Uni sur un marché potentiellement mondial.

Un secteur pouvant générer plus d’emplois

Catapult Offshore Renewable Energy (ORE) a publié une nouvelle évaluation fondée sur des données probantes démontrant que les industries britanniques de l’énergie marine sont en capacité de répondre aux exigences du Triple Test du gouvernement britannique établi par la ministre des Changements climatiques et de l’Industrie Claire Perry en octobre 2017, utilisé pour déterminer si le gouvernement soutient ou non des nouvelles technologies.

Afin de passer le Triple Test, les technologies devraient atteindre la réduction de carbone maximale possible, montrer une voie claire de réduction des coûts et démontrer que le Royaume-Uni peut être un leader mondial dans un marché mondial.

Le rapport d’ORE Catapult sur les courants de marée et la réduction des coûts de l’énergie houlomotrice à l’échelle industrielle montre que l’industrie des courants de marée pourrait générer un bénéfice cumulatif net de 1,4 milliard de livres sterling (1,59 milliard d’euros) pour le Royaume-Uni, incluant des exportations considérables et 4 000 emplois d’ici 2030.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here