L’Institut de Rocky Mountain (RMI) et l’Agence nigériane d’électrification rurale mènent ont récemment organisé un atelier de réflexion afin de tenter de trouver un moyen de réduire les coûts de plus de 60% sur le marché des minigrids ou micro-réseaux.

Damilola Ogunbiyi, directeur général de l’Agence nigériane d’électrification rurale, a déclaré que son objectif est de déployer rapidement 10 000 micro-réseaux pour soutenir les communautés mal desservies dans le pays et que, de par son environnement réglementaire actuel, le Nigeria est le meilleur marché pour les micro-réseaux.

Le programme SEED (Sustainable Energy for Economic Development) du RMI travaille en Afrique subsaharienne depuis 2016. SEED fournit des conseils techniques, financiers et politiques de façon indépendante sur le développement des systèmes énergétiques et la collaboration avec les gouvernements, les partenaires au développement et le secteur privé.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here