La Solar Trade Association (STA) d’Ecosse a fait pression sur l’opérateur du réseau de distribution Scottish Power Energy Networks (SPEN) avec des preuves évidentes de l’impact modeste sur le réseau de la plupart des projets solaires sur toit, afin de demander un accès au réseau simplifié.

Les installations solaires n’ont que peu d’impact sur le réseau

STA Scotland a demandé au gestionnaire d’analyser plusieurs études de cas pratiques montrant l’impact modeste du réseau de la plupart des projets solaires sur toits.

Après d’autres calculs et considérations, SPEN a décidé d’accepter d’assouplir les restrictions à compter du 1er avril 2018 sur les petites et moyennes installations solaires (jusqu’à 200 kW), qui seront désormais plus facilement rattachables au réseau écossais, avec un tarif de raccordement également revu à la baisse.

Les développeurs, consultants et architectes peuvent se tourner à nouveau vers l’énergie solaire pour améliorer l’efficacité des bâtiments.

Les sources d’énergie décentralisées telles que les panneaux solaires sur toit ou les éoliennes individuelles sont considérées comme un élément important de la transition vers un avenir énergétique durable. Néanmoins, de telles ressources exercent une pression supplémentaire sur l’infrastructure locale de distribution d’électricité.

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here