L'Energy Transitions Commission (ETC) ou Commission des Transitions énergétiques (ETC) a rendu public un nouveau rapport intitulé « Better Energy, Greater Prosperity » qui donne un aperçu de la transition énergétique mondiale en cours.

Ce rapport met en lumière quatre stratégies offrant des opportunités de croissance économiques et commerciales tout en proposant un accès à l'énergie pour tous, le tout dans le respect des objectifs de l'Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique à un niveau inférieur à 2°C. Ces dernières traitent principalement des opportunités dans des thèmes tels que la décarbonisation de la production d'énergie, le déploiement de l'électrification, la productivité énergétique et l'optimisation des combustibles fossiles. Ce document met en exergue des scénarios réalistes dans lesquels les émissions de carbone sont réduites de moitié d'ici 2040, tout en préconisant aux décideurs d'agir immédiatement.

« La transition vers des systèmes d'énergie à faible teneur en carbone offrirait des avantages sociaux importants – avec, par exemple, une amélioration spectaculaire de la qualité de l'air entraînant des vies vécues de façon plus longue et plus saine », affirme le rapport, et des opportunités économiques liées au développement de technologies et modèles commerciaux innovants. La réduction des émissions de carbone de 36 Gt aujourd'hui à 20 Gt par an d'ici 2040 est techniquement et économiquement réalisable, mais nous devons progresser plus rapidement.

Plusieurs conclusions majeures sont avancées, notamment en ce qui concerne la chute des coûts dans la production d'énergie renouvelable et les systèmes de stockage par batterie, ces deux tendances rendant imparable l'arrivée d'un système énergétique efficace et rentable.

Il existe encore un potentiel inexploité dans l'amélioration de la productivité énergétique, mais réussir à le déverrouiller nécessite l'accélération des progrès dans certaines technologies-clés. Pour ce faire, les investissements doivent être intensifiés et les pays doivent mettre en place des politiques nationales cohérentes et prévisibles pour mener à bien les transitions énergétiques requises.

Le rapport suggère également que les pays, en particulier les Etats-Unis, doivent faire de la transition vers des systèmes de production d'énergie à faible valeur carbone un pilier de leur croissance économique, notamment afin de développer un avantage compétitif.

En savoir plus sur l' Energy Transitions Commission 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here