La compagnie énergétique irlandaise Gaelectric est sur le point de recevoir 8,28 millions d’euros de la part de l’Union européenne afin de développer un projet de stockage d’énergie dans le nord du pays. 

Deuxième vague d’investissement depuis 2013

 

Le projet, d’une capacité de 300 MW, utilise la technologie du stockage par air comprimé (CAES, Compressed Air Energy Storage). Il est développé par Gaeletric sur la Péninsule d’Islandmagee, près de la ville portuaire de Larne (Comté d’Antrim).

 

Le Connecting Europe Facility (CEF) est un programme de financement européen pour l'interopérabilité des infrastructures et services numériques dans l’énergie, les transports ou encore les télécommunications. Il vient d’attribuer au projet une enveloppe additionnelle de 8,28 millions d’euros.

 

Le projet a été conçu en 2013 comme une initiative européenne d’intérêt commun et a déjà reçu l’année dernière un soutien de 6,5 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour financer l’ingénierie d’avant-projet et les études de conception.

 

Développer le stockage d’énergie à air comprimé dans toute l’Europe

 

Pour Keith McGrane, le patron du département stockage d’énergie de Gaelectric, la nouvelle aide financière de l’UE va permettre de booster le développement de cette nouvelle solution. Selon lui, c’est « une validation de plus de l’importance et du besoin du projet, à la fois pour l’Irlande du Nord, pour le Royaume-Uni  ainsi que pour l’ensemble des marchés énergétiques européens ».

 

Le projet devrait permettre de satisfaire la demande électrique de plus de 200 000 foyers. Ce sera également le premier des projets développés par Gaeletric qui utilise la technique de stockage par air comprimé, une technologie que la société veut développer dans le reste du Royaume-Uni ainsi que dans toute l’Europe. Chacun de ses projets est conçu pour aider les opérateurs à répondre aux besoins de production énergétique.

 

« L’Irlande du Nord et Larne seront à l’avant-garde des technologies avancées de stockage d’énergie, à la fois sûres et flexibles. » a ainsi déclaré Keith McGrane. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here