Mercredi, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a indiqué que ERDF et RTE devront lui remettre une feuille de route pour faire évoluer les réseaux électriques français vers les smart grids. Celle-ci devra être remise d’ici le 1er novembre 2014. 

6 milliards d'euros de chiffre d'affaires

CRE veut accélérer le déploiement des smart grids, dans une délibération rendue publique ce mercredi, la commission a publié recommandations à propos de l’adaptation des réseaux actuels aux bornes de recharge des voitures électriques, de l’intégration des énergies renouvelables, du pilotage de la consommation d’électricité par les ménages ou encore du stockage de l’électricité.

Il faut admettre que les enjeux sont édifiants, d’ici 2020 la filière pourrait générer 25 000 emplois ainsi que 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires selon CRE. L’heure est donc à "la construction d’un cadre juridique pour le déploiement à grande échelle des solutions développées par les industriels autour les réseaux intelligents," a indiqué à l’AFP Cécile George, directrice de l’accès aux réseaux intelligents à la CRE. 

Le régulateur d’énergie a notamment préconisé que les bornes de recharge des voitures électriques, qui demandent énormément de puissance électrique, puissent communiquer avec le réseau pour se déclencher au moment où l’électricité est la moins chère et lorsqu’il y a peu d’autres demandes de courant au même moment.

source

L’idée étant de pouvoir équilibrer la consommation et la production d’électricité grâce à ces réseaux intelligents en attendant de trouver des solutions viables pour le stockage de l’énergie. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here