Wave Energy Scotland a mis à disposition un montant total de 720 920 euros pour développer des idées en rapport avec l’énergie houlomotrice. Les trois meilleurs projets, qui se verront attribuer une partie de cette somme, ont d’ores et déjà été sélectionnés.

Trois projets retenus

SgurrControl apportera sa vaste expérience des développements éoliens en mer et travaillera avec Cruz Atcheson Consulting Engineering sur le premier projet, baptisé IMPACT. Celui-ci vise à développer des outils logiciels permettant de concevoir et mettre en œuvre plus rapidement et plus facilement des systèmes de contrôle avancés pour les convertisseurs d’énergie houlomotrice.

L’autre projet sélectionné est celui de MaxSim, qui utilise une technologie d’apprentissage par renforcement ou « reinforced learning » en anglais, qui se base sur l’expérience pour mettre en correspondance les actions et les résultats, et développe une politique de contrôle qui maximise les bénéfices à long terme.

Le projet final à être sélectionné est celui de l’Université Queen Mary de Londres, qui travaillera avec l’Université d’Exeter et Mocean Energy d’Edimbourg. Ce projet propose un cadre de contrôle optimal adaptatif hiérarchique pour optimiser l’efficacité de la conversion de l’énergie des vagues, tout en garantissant un fonctionnement sûr pour un large éventail d’états de la mer. Ce projet permet d’analyser et combiner les forces de plusieurs technologies prometteuses en matière de contrôle et prévision des vagues, afin d’obtenir de manière adaptative le meilleur compromis entre la maximisation de l’énergie et la pérennité des appareils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here